Facebook Twitter Courriel
HÔTEL-DIEU
2, rue Viguerie
Métro Saint-Cyprien (Ligne A) 
Tél: 05 61 77 82 72

Du 24 mai au 23 juin
Le 24 mai, ouverture des expositions à 18h
Du lundi au vendredi de 12h à 19h
Samedis et dimanches de 11h à 19h
Nocturnes
Les 24 – 25 mai et les 31 mai – 1er juin jusqu’à minuit

Fondé au XIIe siècle par la communauté de la Daurade, l’Hôpital Saint-Jacques du Bout-du-Pont était relié à l’église de la Daurade par un pont couvert démoli au XVIIe siècle. Après les grandes pestes du XVIIe siècle, l’hôpital ouvrit au XVIIIe siècle des salles pour les femmes, les enfants et les malades incurables tandis que, non loin de là, le bâtiment de la Grave devint un hôpital d’isolement pour les pestiférés, les mendiants, les prostituées et les fous. Des entrepreneurs y installèrent diverses manufactures, utilisant avec profit cette réserve de main-d’œuvre à bas coût. En 1793, déterminés à laïciser ces institutions, les révolutionnaires les renommèrent ‹ hôpitaux de l’humanité et de la bienfaisance ›. Les immenses travaux d’agrandissement accomplis à la fin du XIXe siècle ne suffirent pas à faire face aux besoins croissants. L’Hôtel-Dieu abrite aujourd’hui des services administratifs de l’Assistance publique, des centres de recherche européens, deux musées hospitaliers et des salles d’exposition. Il est désormais inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en tant qu’étape du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.



 
Hôtel-Dieu
© Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse, 2013