Facebook Twitter Courriel
INSTITUT SUPÉRIEUR DES ARTS DE TOULOUSE
5, quai de la Daurade
Métro Esquirol (Ligne A)
www.isdat.eu

Du 24 mai au 23 juin
Le 24 mai, ouverture des expositions à 18h
Du lundi au vendredi de 12h à 19h
Samedis et dimanches de 11h à 19h
Nocturnes
Les 24 – 25 mai et les 31 mai – 1er juin jusqu’à minuit

Situé au cœur du Festival, l’Institut supérieur des arts de Toulouse demeure une étape incontournable de la manifestation bien qu’à cette période de l’année les espaces d’exposition du bâtiment soient dévolus à la présentation des travaux des étudiants. Centre vif de la manifestation, l’Institut est un lieu de convergence pour l’ensemble des publics – artistes, publics, professionnels.
À la fois lieu d’information, d’accueil, de rencontre et de convivialité, il propose, autour d’une structure spécialement conçue pour le lieu, des projections de films sur les artistes de la programmation, des discussions en public avec les artistes, une programmation musicale concoctée par les Siestes électroniques, une performance proposée par Lieu-Commun ou encore un concert des Soirées Nomades de la Fondation Cartier…

L’école est logée dans ce qui fut le plus ancien couvent bénédictin de Toulouse, attaché à la basilique Notre-Dame de la Daurade. Bâtie sur les vestiges d’un temple romain, la basilique primitive dédiée à la Vierge était couverte de mosaïques à fond doré qui lui valurent son nom. L’ancienne basilique romane et le cloître furent presque entièrement démolis au XVIIIe siècle pour permettre l’édification de l’église actuelle, mais celle-ci abrite toujours une vierge noire miraculeuse maintes fois reconstituée. Après la Révolution, on installa la manufacture des tabacs à l’emplacement des bâtiments conventuels. En 1893, on y rapatria l’École supérieure des Beaux-Arts, autrefois logée au musée des Augustins où les étudiants se formaient en copiant les ‹ maîtres ›. Ce Palais des arts, élevé entre 1892 et 1895 sur les dessins de l’architecte Esquié, s’orna alors d’une riche façade de pierre animée d’allégories représentant la peinture, la sculpture, la gravure et l’architecture, ponctuées des grands noms de l’Académie.

 
IsdaT, Ecole des Beaux-arts de Toulouse
© Franck Alix, Festival international d'art de Toulouse, 2013